Les émotions sont amplifiées par le stress

La colère en est un exemple. Quand nous sentons cette vague nous submerger, nous envahir, que faire?

Bien entendu, pour les grand(e)s colériques, un travail de fond peut être souhaitable, mais d’une manière générale nous souhaitons tous mieux gérer nos moments d’énervement.

Prenez un peu de hauteur

Sortez de la problématique de l’instant pour vous demander si le déclencheur de votre colère sera encore important dans 1 semaine, dans une 1 heure, dans 15 minutes? Cette simple mise à distance permet de relativiser bien des colères.

stress colère

Laisser retomber la pression avant d’agir

Ne pas réagir « à chaud »

Dans la mesure du possible, donnez-vous le temps de vous calmer avant de pouvoir revenir sur le sujet avec les personnes concernées. Cela vous permettra de formuler en vous faisant mieux entendre.

à suivre…..

[wysija_form id= »2″]