sophro arbre3Can Meditation Make You Smarter?

Pourquoi cela a-t-il de l’importance?

Les adeptes du “New Age” et les yogis indiens ne sont pas les seuls à méditer. Aux Etats-Unis, en 2007, environ 9% de la population avait pratiqué une approche méditative au moins une fois dans l’année. La plupart des personnes disent utiliser la méditation pour gérer leur stress, mais la pratique méditative a aussi bien d’autres effets sur le cerveau.

Bien que la méditation ait été utilisée depuis des millinaires, ce n’est qu’à partir des années 70 que les scientifiques ont commencé à s’intéresser à ses influences bénéfiques sur le cerveau. Plusieurs études suggèrent que la pratique régulière de la méditation (environ 6 heures par semaine) peut réellement changer la structure cérébrale. Les scientifiques ont découvert que cette pratique de la méditation était associée à un épaississement du cortex cérébral et à l’augmentation de la matière grise – partie du cerveau en charge de la mémoire, du repérage dans l’espace, de la prise de décision et des apprentissages. Mais une année de méditation dans le silence n’est pas forcément nécessaire. Une étude a démontré que les personnes méditant au moins une fois par semaine pendant quatre ans voyaient leurs circonvolutions cérébrales augmentées, les couches du cortex cérébral qui permettent le traitement des informations.

La manière dont la méditation modifie le cerveau n’est pas encore clairement établie, mais les scientifiques disent que la concentration absolue et complète sur un objet spécifique ou une pensée spécifique influence les connexions de notre réseau neuronal. Les études ne sous-entendent pas que la méditation change profondément notre cerveau mais simplement que ses capacités cognitives  sont liées à la méditation.

D’autres recherches ne s’attardent pas sur l’examen du cerveau lui-même et suggèrent simplement quelques effets positifs pratiques de la méditation. Une méditation “om” ou répétitive est liée à une meilleure concentration et une meilleure gestion des tâches multiples, éléments que certains d’entre-nous peuvent désirer renforcer quand ils perdent leur concentration professionnelle. Les chercheurs pensent que la méditation facilite la manière de gérer les interruptions de tâche et renforcent la capacité à gérer efficacement plusieurs tâches imposées. La méditation peut aussi aider les étudiants à combattre le stress lors d’un examen, en augmentant leurs performances scolaires. Mais avant de remplacer l’approche académique par des exercices respiratoires, restons conscients des divergences d’opinion entre scientifiques.