Observez vos pensées pour gérer le stress (2)

Après avoir observé vos pensées pendant une semaine

Qu’avez vous gagné à cet exercice?

Vous avez lu l’article de la semaine dernière (pour le relire c’est ici) et vous avez observé certaines de vos 45 000 pensées vagabondes quotidiennes pendant une semaine. Parfois avec facilité et à plusieurs reprises dans la journée, parfois moins, peu importe. L’important est que vous y avez pensé, que vous avez laissé passer ces idées sans vous y attarder. Vous avez entraîné votre cerveau à revenir à votre activité du moment.

Passons maintenant à la deuxième étape pour mieux gérer l’anxiété

Ce flot de pensée que nous ne contrôlons généralement pas peut être interrompu très rapidement. Vous avez constaté qu’en observant vos pensées, vous aviez ensuite la possibilité de les laisser de côté pour revenir volontairement à votre activité de l’instant. Apprenez à mieux gérer ces pensées de différentes manières.

Tout d’abord, nous pouvons constater que lorsque un élément extérieur nous surprend, nous abandonnons à la seconde (au millième de seconde) nos idées parasites pour revenir rapidement dans l »Ici et Maintenant » et réagir. Par exemple :

  • Le téléphone sonne
  • Au volant, une voiture nous coupe la route
  • Un bruit inattendu interrompt nos pensées
  • …….

Nous passons donc naturellement dans ce cas de l’activation du « circuit narrateur » à l’activation du « circuit de l’expérience directe » (voir l’article de la semaine dernière).

Pendant toute la semaine, vous avez commencé à  apprendre à désactiver le circuit narrateur en observant vos pensées, et avec l’entrainement cela vous est devenu plus facile et naturel. Cette semaine, vous activerez consciemment le « circuit de l’expérience directe ». Pour cela, focalisez-vous maintenant sur le contact de vos pieds sur le sol ou de votre bassin sur le siège. En commençant tout de suite….

Et dans les jours qui viennent, continuez à prendre conscience de vos pensées parasites et à chaque fois, concentrez-vous ne serait-ce qu’un instant sur le contact de vos pieds ou de votre bassin. 1 fois, 10 fois, 100 fois, 1000 fois…. avant de continuer votre activité du moment. Tout comme la semaine dernière, la répétition fait l’entrainement et l’entrainement permet l’acquisition d’un savoir faire…..

Petit à petit, vous saurez mieux gérer l’anxiété. Cet exercice fonctionnera grâce à votre persévérance.

Chaque jour pendant 1 semaine.

Ce sujet fera l’objet d’autres articles « pratique » que vous retrouverez dans la catégorie spécialement dédiée « neurosciences »

A vous de jouer en attendant la semaine prochaine…..

Recevez les nouveaux #StressTips, c’est par ici

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.