Skip to main content

Gestion du stress 2018-2019

Entraînements en groupe à des techniques de gestion du stress

Pour vous inscrire, vous pré-inscrire, réserver votre place, remplissez ce formulaire:

La rentabilité du bien-être en entreprise

La rentabilité du bien-être en entreprise

Pour revenir sur ce sujet toujours d’actualités, revenons à ce qui était dit il y a quelques années déjà…

Titre audacieux pour le Grand Format du JT de France 2 le 14 avril 2013.

Rentable, le bien-être au travail? Dans ce reportage d’Isabelle Sabourault, tout semblait le démontrer.

Si le sentiment que l’”être bien” au travail comptait pour beaucoup dans la manière de s’impliquer dans son job était globalement partagé, ce reportage amène quelques retours d’expérience et quelques chiffres qui viennent étayer concrètement ce ressenti.

De la salle de sport sur site aux séances de relaxation ou de sophrologie en passant par des locaux aménagés dans le souci du confort de ses occupants, de nombreuses solutions sont mises en place. Certaines entreprises ont adopté une “Charte visant à préserver la vie privée”  qui évite les réunions en fin de journée ou à l’heure des pauses déjeuner, les mails envoyés le soir très tard ou le week end par exemple.

Le Capital Humain au centre de la productivité et de la rentabilité

Theodor W Schultz le mentionnait dès 1961, repris en cela par Gary Becker, le Capital Humain est un facteur central de la rentabilité d’une entreprise. Tout investissement dans ce capital assure des retours à l’entreprise. Il suffit pour s’en convaincre de consulter la liste des entreprises arrivant en tête des “Trophées du Capital Humain”, des “Great Place to Work” ou autres “Top employers”. Ce capital humain, nécessite des investissements tant en formation, qu’en actions plus ciblées sur la convivialité ou le bien vivre ensemble. La société Deloitte investit dans ce capital 7% de son chiffre d’affaire. Cet investissement s’inscrit dans une vision à moyen et long terme du développement de l’entreprise. Le Vivre Ensemble est un facteur clé de la pérennité d’une entreprise même si il va à l’encontre d’une vision à court terme de la rentabilité.

Les chiffres cités par le reportage

L’évolution de l’absentéisme de courte durée est généralement considéré comme un reflet de la motivation des salariés, une baisse de 0,35 points de cet indicateur a été constatée chez SGS après la mise en place de pratiques managériales prenant en compte le bonheur au travail. Le turn over a quant à lui baissé de 2% dans le même temps.

Ce souci du bien-être des collaborateurs dans leur entreprise est présent, toujours selon ce reportage, dans 17% des départements des ressources humaines en France, contre 42% dans le reste du monde occidental.

Pour finir sur une touche positive, 74% des salariés se disaient satisfaits de leurs conditions de travail en France en 2012 et aujourd’hui qu’en est-il…..

 

Dirigeants, porteurs de projets, comment gérer votre stress?

Les journées ne font que 24 heures… même les vôtres!

Que vous soyez dirigeant d’entreprise, membre des équipes managériales, leader d’équipe ou porteur de projet, vos journées sont émaillées de rendez-vous, contraintes, enjeux et autres défis qu’il vous faut gérer au quotidien et ce n’est pas toujours facile…

Et parfois le stress devient difficilement gérable!

Pour en parler, trouver des pistes et des solutions, accordez-vous 1h30 pour participer à cet atelier dédié à vos problématiques sur le sujet:

Le mardi 3 avril de 9h à 11h30 dans les locaux de l’Openspot94 a eu lieu le premier atelier!

PROCHAINE CESSION LE 13 NOVEMBRE 2018 A VOS AGENDAS!

L’Openspot94, CCI du Val de Marne

Des échanges, quelques explications, des approches techniques vous permettant de gérer les tensions dans votre quotidien.

La mise à disposition d’un espace dédié vous permettra par la suite d’accéder à des ressources en ligne pour pérenniser les effets de l’atelier.

Cet atelier vous est offert, il est cependant nécessaire de s’inscrire grâce au formulaire que vous trouverez ci-dessous (en attente du nouveau formulaire)

 

« Les effets de la sophrologie sur le stress » Dd R. Abrezol

 Extrait du livre « Tout savoir sur la sophrologie » du Dr Abrezol

Les effets de la sophrologie sur le stress

 

Le stress est la réaction d’adaptation de l’organisme à toute sollicitation extérieure. La sollicitation est ce que l’on appelle l’agent stressant ou le « stressor ». Il s’agit d’une réaction naturelle et nécessaire au maintien de l’équilibre de l’organisme. Il y a danger lorsque les agents stressants sont trop importants et répétés, lorsque la réaction organique est trop forte ou quand elle se stabilise. La rupture d’équilibre de l’organisme devient alors la cause de la majorité des maladies fonctionnelles (maladies de la civilisation).

 

La sophrologie se présente comme un moyen prophylactique remarquable pour éviter l’apparition des symptômes. Elle agit de deux manières principalement:

  • En limitant la réaction organique (stress) aux agents stressants
  • En limitant les agents stressants. Les trois principes de base de la sophrologie représentent des armes anti-stress de première importance

 

  1. Principe de la corporalité comme réalité vécue
  2. Principe de l’action et de la pensée positive
  3. Principe de la réalité objective

 

  1. Principe de la corporalité comme réalité vécue

La prise de conscience du corps par l’apprentissage de la RDC 1er degré permet peu à peu à l’individu entraîné de prendre conscience des tensions dues au stress et de les contrôler. En supprimant consciemment les réactions organiques exagérées, le stress perd de son volume et les perturbations pourront être progressivement contrôlées. Le stress s’accompagne toujours de tensions musculaires, d’accélérations cardiaques et respiratoires, de modifications chimiques dans le sang (augmentation du LDL (cholestérol), des catécholamines, du sucre dans le sang, de l’effondrement des défenses immunitaires etc.) Le simple fait d’apprendre à se relaxer instantanément lors de situations stressantes, supprime, au moins partiellement, toutes ces réactions.

La technique conditionnée est une méthode de choix pour contrôler le stress. Il s’agit, une fois relaxé (niveau sophroliminal) d’induire des réflexes conditionnés recréant immédiatement une profonde détente physique et par rétroaction psychologique. Les réflexes le plus souvent utilisés sont le serrement des doigts d’une main, le soupir et l’image mentale d’un paysage aimé.

Après un entraînement soutenu de quelques jours, d’environ 15 minutes par jour, la gestion du stress devient évidente et efficace. Chaque fois qu’une situation stressante se présente, il suffit, soit de serrer les doigts d’une main, de soupirer, ou encore de porter l’attention sur son image mentale pour que les effets du stress soient bloqués immédiatement. Une cassette personnalisée enregistrée chez le sophrologue apporte au débutant une aide appréciable.

 

 

  1. Le principe d’action et de pensée positive

Tout acte ou pensée positifs a automatiquement une influence sur la biologie, dans le sens d’un renforcement des défenses. De façon résumée on peut dire « dis-moi ce que tu penses et je te dirai qui tu es ».

Les techniques telles que « l’entraînement de la pensée positive » ou « la sophroprésence immédiate » renforcent le positif, et ce que l’on appelle en sophrologie, les valences phréniques positives. Le développement de ce principe limite considérablement le stress lié aux pensées et actes négatifs.

 

  1. Le principe de la réalité objective

Faisons des collines de nos montagnes et le stress diminuera automatiquement. La plupart du temps nous sommes pris par notre subjectivité qui nous fait voir le monde de manière projective et non réelle. Etre objectif signifie voir les choses telles qu’elles sont, non telles que nous les croyons être, ce qui est très différent.

L’application des principes phénoménologiques diminue également le stress: la suspension du jugement, la suppression des à priori et la mise entre parenthèses de tout ce qui est négatif vont apporter leurs lots de remèdes contre les réactions exagérées de l’organisme aux agents stressants.

Pour expliquer l’action de la sophrologie contre le stress, j’utilise volontiers l’image du vase. C’est une illustration un peu simpliste, mais cependant elle correspond bien à la réalité:

Au moment de la fécondation, l’œuf né de la rencontre de l’ovule et du spermatozoïde, contient un « vase » dont la taille varie d’un individu à l’autre. Ce vase contient déjà un peu d’eau résultant de l’hérédité. Par la suite, il va se remplir progressivement chaque fois que son propriétaire vivra un stress, déjà au cours de la vie intra-utérine. Le stress de la mère est enregistré par l’embryon, puis le fœtus et peut marquer l’enfant à venir de manière définitive. La naissance elle-même représente un facteur important de stress, selon sa qualité, plus ou moins d’eau s’ajoutera dans le vase. Par exemple, un accouchement effectué avec la mère couchée sur le dos complique la naissance et prolonge le passage du fœtus à travers le vagin. C’est lors de ce passage que le bébé reçoit un énorme stress. Il devrait être aussi court que possible. L’accouchement debout, en position accroupie ou encore dans l’eau, diminue, voire supprime ce stress.

Pendant les 2-3 premières années de la vie, le bébé reçoit par projection tous les stress vécus par la mère et accumule les siens propres, comme par exemple, le sevrage immédiat ou prématuré, les bruits très violents, les cris de l’entourage, les manipulations trop brusques, etc. … Le vase se remplit peu à peu au cours de la vie et un jour il sera plein à ras bord. C’est peut-être ce que l’on appelle le « ras le bol ». Un stress de plus et le vase déborde: il y a apparition de symptômes d’une maladie fonctionnelle (névroses, maladies psychogéniques ou maladies psychosomatiques).

Pour traiter ces symptômes la médecine classique recourt à des traitements médicaux et chirurgicaux. Les résultats obtenus sont bons, mais non durables, car le vase est toujours plein et un nouveau stress va le faire déborder avec l’apparition d’un nouveau symptôme.

 

 

 

La sophrologie agit de trois façons pour éviter ce débordement:

  • Prophylactiquement, elle rend le vase plus grand et plus solide
  • Elle apporte des moyens pour limiter et contrôler le stress. La quantité d’eau qui entre dans le vase devient contrôlée et le vase se remplit beaucoup plus lentement
  • Thérapeutique ment la sophrologie apporte des moyens pour vider le vase

Comme nous l’avons déjà dit, la sophrologie utilisée régulièrement représente un moyen prophylactique de premier ordre. Pour être efficace, il faut s’entraîner et suivre les deux lois fondamentales:

  • Vivance (rencontre corps-esprit)
  • Répétition de la vivance

Le but est la découverte de la conscience, suivie par sa conquête et sa transformation. Les bons résultats observés tous les jours confirment notre confiance dans l’application de la sophrologie dans la lutte contre le stress et la prévention des maladies de la civilisation.

 

 

Dr. Raymond Abrezol, Lausanne

Tiré du livre « Tout savoir sur la sophrologie »

Dr. R. Abrezol, Ed Randin – Lausanne

 

3 astuces infaillibles pour rester zen au travail! #StressTips

Utilisez ce que vous avez sous la main…

La respiration et quelques minutes (3 suffiront) pour devenir et rester plus zen et garder votre énergie pour les choses qui en valent la peine.

Je vous propose d’essayer ces 3 astuces dès aujourd’hui pour garder plus de calme, de recul et de dynamisme dans vos journées de travail.

1.Terminez votre pause déjeuner par 3 minutes de « respiration concentrative », ou méditation sur la respiration

Qu’est-ce que la « respiration concentrative »? Une respiration qui vous permettra de vous concentrer agréablement sur ce mouvement respiratoire, de laisser vos organes travailler à leur rythme, les aider à le retrouver.

En revenant à votre poste de travail, asseyez-vous en posant bien vos pieds sur le sol, vos mains sur vos jambes, souples, le dos droit et inspirez, expirez en comptant vos respirations.  Comptez 20 respirations au total en cherchant à rester concentré(e) sur la respiration et uniquement sur elle. Ramenez vos pensées sur le comptage.

2. Etirez-vous 3 fois par jour

Au minimum! Si vous ne pouvez pas le faire à votre poste de travail, faites-le aux toilettes devant les lavabos!

Vos pieds bien posés sur le sol, inspirez en montant le bras droit à la verticale en étirant au maximum la partie droite de votre corps des pieds au bout des doigts puis expirez en relâchant. 2 fois du côté droit, 2 fois du côté gauche, 2 fois les 2 bras ensembles.

3. Utilisez les escaliers, marchez

Au moins une fois par jour, privilégiez les escaliers à l’ascenseur si vous êtes en étage ou marchez par exemple en sortant une station plus tôt en métro ou en bus, en vous garant un peu plus loin si vous êtes en voiture, ou en laissant la voiture garée pour un petit trajet à pied.

Essayez d’utiliser ces 3 astuces quotidiennement, en quelques jours ou semaines, elles seront devenues des habitudes.

Essayez et persévérez, les effets en seront meilleurs et dureront…

Vous souhaitez en savoir plus sur le stress? C’est par ici

A vous de jouer!

[wysija_form id= »2″]

Pratique: motivation chaque jour

L’été nous a permis de recharger nos batteries, motivation et énergie sont au rendez-vous!

Des projets, de bonnes résolutions, toutes les conditions sont réunies pour démarrer une ère nouvelle, nos « Liste des tâches » seront vides tous les soirs. Pour cela il faut entretenir la motivation jour après jour.

Je vous propose une série de trucs qui vont vous y aider tout au long de la semaine

Gardons notre âme d’enfant pour cette succession d’articles et cultivons notre motivation grâce à des « récompenses » couronne

1_ s’accorder une récompense pour se régénérer

Par exemple

  • Vous accorder une pause café ou un verre d’eau après un travail qui vous a demandé une grande concentration
  • S’isoler pour une pause méditation de 20 minutes
  • Discuter avec un ami pendant 5 à 10 minutes
  • Profiter de la pause de midi pour aller courir, suivre un cours de yoga, marcher pour se relaxer
  • Faire quelques étirements dans votre bureau, guidé ou non par une vidéo ou un enregistrement
  • ………

Selon vos goûts vos envies et vos possibilités, laissez libre cours à votre imagination et surtout profitez sans complexes de cette « récompense » pour maximiser ses effets.

A vous de jouer…….

[wysija_form id= »2″]

Stress, une merveilleuse adaptation

Stress, une merveilleuse adaptation

Si, si, vous avez bien lu! Le stress est un trésor. 

Notre corps, tout comme notre intellect,  se préparent à  donner le meilleur pour répondre aux changements et être capable de réagir rapidement, précisément et avec force…..

Votre rythme cardiaque s’accélère?  C’est pour mieux irriguer vos muscles et votre cerveau….
Votre respiration est plus rapide?  C’est pour mieux oxygéner vos muscles et votre cerveau….
Votre système digestif est ralenti? C’est pour mieux concentrer toute votre énergie sur le système locomoteur et vos réflexes. …

Tous les effets à court terme du stress s’expliquent et sont destinés à nous rendre plus performants….. mais si nous n’avons pas besoin d’utiliser toutes ces adaptations et que nous ne parvenons pas à les relâcher, notre corps, comme notre intellect, vont se fatiguer.

Alors changeons notre regard sur notre stress et apprenons à nous relaxer, à lâcher prise au moins une fois par jour. Relaxation, sophrologie, sport, méditation, détente sont autant de moyens pour y parvenir.

Les capsules sur ce site peuvent vous y aider alors à vous de jouer….

[Wysija_form id= »2″]

Stress post traumatique

Stress post traumatique

Comme le souligne cet article, le stress post traumatique n’est pas à prendre à la légère. Pour les rescapés, les témoins directs et aussi pour les « témoins secondaires ».

Le premier réflexe en cas de tensions non gérables, de crises d’angoisse, d’insomnies à répétition… est de consulter son médecin tout d’abord. Il pourra juger de la nécessité ou non d’une aide médicamenteuse. Un accompagnement par des moyens tels que TCC, EMDR, Sophrologie peut être envisagé en complément ou remplacement mais pas sans l’avis d’un médecin, d’un psychiatre ou d’un psychologue spécialisé.

Article paru dans la dépêche

Stress… gérer sa colère

Les émotions sont amplifiées par le stress

La colère en est un exemple. Quand nous sentons cette vague nous submerger, nous envahir, que faire?Lire plus

Pratique: Motivation -visualisez!

Une pratique simple et adaptable pour cultiver votre motivation:

Quotidiennement, plusieurs fois par jour même, visualisez votre objectif. Fermez les yeux un instant, une grande respiration et …. faites appel à une image du résultat!

Simple mais pas simpliste, à vous de jouer….

[wysija_form id= »2″]

 

 
%d blogueurs aiment cette page :
Apprivoistress StressTips

GRATUIT
VOIR